Le chèque vert : un instrument de sortie de crise


Voir la note associée : Une stratégie économique face à la crise

La pandémie porte une atteinte sans précédent au tissu économique et creuse les inégalités au détriment des plus modestes. Dans le même temps, tout doit être fait pour que cette crise ne se traduise pas par un nouveau retard sur nos objectifs environnementaux. C’est dans cet esprit nous proposons  un dispositif permettant à la fois de répondre au défi climatique, de servir l’impératif de relance économique et de soutenir les plus modestes. Ce dispositif, c’est le Chèque vert : un chèque donné sans contrepartie, utilisable pendant une durée limitée pour financer l’achat de biens et de services bénéfiques à l’environnement. Concentré sur les ménages modestes, il permettrait de stimuler l’activité, de soutenir le pouvoir d’achat de ceux qui ont la plus forte propension à consommer et de favoriser le développement de l’offre la plus vertueuse au plan environnemental. Un tel chèque serait également un moyen de soutenir une économie locale, potentiellement perdante de la crise du Covid : en sécurisant la demande, il donnerait de la visibilité à l’offre de produits durables sur leurs débouchés, stimulerait les investissements locaux et contribuerait à transformer les circuits de distribution en s’appuyant sur les commerces de proximité. Comment lancer ce dispositif, comment sera-t-il financé, qui y participera, et pourquoi est-il un instrument clé de sortie de crises ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles cette note se propose de répondre.

Pour accéder à la note de Terra Nova, cliquer ici

Partager:

Une stratégie économique face à la crise

2020-07-10
Les mesures de confinement mises en place en réponse à la pandémie de COVID-19 ont conduit à une chute brutale de l’activité économique. Comment éviter un choc persistant ?